Warning: file_exists() [function.file-exists]: Unable to access /var/www/sdc/8/6/vingtnotessur//wp-content/uploads in /mnt/105/sdb/8/6/vingtnotessur/wp-content/plugins/podpress/podpress_class.php on line 104
20 notes sur » Blog Archive » Contrôle d’Images Flex

Contrôle d’Images Flex

Flex est un ensemble d’outils de développement et de déploiement Web créé par la société Adobe.

Cette technologie a pour but premier de faciliter la création et l’accès aux “Web Services” grâce à un interfaçage basé sur le sur le socle d’exécution Flash Player, présent sur plus de 90% des postes pour les principaux navigateurs et systèmes d’exploitation. Flex permet donc de générer des applications Flash en suivant un modèle de développement familier aux développeurs Web standards (Java, C# ou encore php).

L’intérêt par rapport aux technologies ayant des applications similaires (Ajax, XUL et autres) est d’être totalement indépendant du navigateur client. D’autre part la possibilité de pouvoir exécuter de véritables programmes offre à cet outils un potentiel d’évolution et des performances rarement égalées.

Une particularité notable du système Flex réside dans les fonctionnalités intégrées pour la gestion d’images et autres supports multimédia.
Tout d’abord les formats usuels du web sont pris en charge (’gif’, ‘jpeg’ et bien entendu ’swf ‘ de Flash) mais également les plus récents (’png’, ‘svg‘).

De plus deux politiques de gestion des images en mémoire sont offertes aux développeurs qui peuvent choisir entre :

- Charger leurs images et autres ressources multimédia à la compilation, stockant ainsi les données au sein même de l’application transmise aux navigateurs clients.
Cela offre la possibilité d’intégrer des animations lourdes (en terme d’espace mémoire occupé) tout en conservant un affichage fluide sur tout type de machines.
Seul bémol, l’obligation pour le développeur de recompiler l’ensemble de la page s’il souhaite en modifier une ou plusieurs images (la gestion du chargement étant alors réajustée).

- Poser de simples références à des ressources distantes (le plus souvent par simple requête HTTP) afin que leur contenu soit directement récupéré par le navigateur client au chargement ou lors d’évènements programmés. Les interfaces ainsi développées, en plus d’être légères en mémoire, peuvent alors devenir de
simple schéma de structuration des éléments (à la façon d’un template). Le contenu de ceux ci évoluant en fonctions des données présentes à l’adresse indiquée par le développeur (celle-ci pouvant être elle même un autre web service…).

Note : ces deux politiques ne peuvent être combinées au sein d’une même application (pour plus d’informations référez vous à l’utilisation de l’option de compilation ‘use-network’ décrite dans le manuel de compilation Flex).

Un atout qui pourrait donner à Flex une expansion prochaine est sa capacité à gérer, en temps réel, les flux de données (notament en ce qui concerne la retouche
d’images). Par son exploitation des possibilités offertes par l’unité de traitement graphique en temps réel de Flex, la suite développée par Matrox (Matrox RT.X2) illustre les possibilités de traitement et d’effets sur les images (Tournés de page, Pan & scan, Masques temps réel…).

Liens utiles :
Les dernières nouveautés de Flex
Quand Flex rejoint Ajax (FABridge).
Le manuel de développement Flex 2.0 par Adobe (et plus précisément la section sur le traitement d’images).

Technorati Tags: , , , , , , ,

Laisser un commentaire